Boulom

Parc d’attraction gourmand

Ce samedi pas besoin de petit-train, on se rend à pied chez Boulom, nouvelle affaire du chef landais Julien Duboué, fraîchement ouverte un peu plus tôt dans la semaine.

L’entrée se fait par un espace boulangerie, dans lequel nous choisissons notre pain pour le repas : une tradition au blé bio des Landes. Derrière, se cache une immense salle de jeux, nos yeux font les montagnes russes en balayant toutes les animations présentées. Nous attachons nos ceintures pour démarrer la visite : damier blanc et noir au sol, grandes tables et bancs en bois, serviettes marines, carreaux et peinture bleus canard aux murs, des plantes vertes envahissent la surface. Le restaurant offre une ambiance conviviale, même familiale, tout en garantissant un service léché, assuré par des diseurs de bonne aventure, qui prennent le temps de conter le concept à chaque client : pour 29€ vous mangez à volonté, levez-vous, servez-vous, faites comme chez vous !

Ce midi, le barbecue promet saucisses de canard, légumes et sardines grillés. Pendant que la braise chauffe, on se dirige vers le buffet froid : jambon blanc du pays basque en macédoine, asperge blanche des Landes / vinaigrette pistache, œufs mimosa, fruits de mer, fromages, terrines,  jambon de Bayonne d’Eric Ospital… On se régale dans cette grande roue, c’est l’opulence, et rassurez-vous pas de problème d’autos-tamponneuses. Les sardines sortent du feu, parfaitement assaisonnées : gingembre, grenade, olive, herbe fraîche…Puis, le circuit nous entraîne vers la cuisine ouverte, pour le « chaud » : jarret de bœuf fondant & moelleux poulet cocotte aux morilles. On se rince le palais avec une eau aromatisée ananas / citron, et passons au sucré. Les crêpes Suzette flambent sous nos yeux, si on veut goûter ? Oui bien sûr ! On termine avec les choux, le gâteau au chocolat et la tarte au citron du chef pâtissier : Matthieu Dalmais.

Avant de partir, un dernier spectacle, on nous fait passer une grande porte de chambre froide, vers une maison hantée ? Non. On monte des escaliers et nous voilà dans un bar aux allures de Speak Easy, bienvenus dans l’époque de la prohibition. Le soir on y sirote des cocktails jusqu’à 2h du matin.

Bilan : Ce lieu est un manège à sensations, qui offre le luxe de prendre son temps dans une foire aux bons produits. Croyez-en mes talents de voyante, succès assuré.

« C’est la fête, c’est la fête, service garanti impec’. Mettez votre petite bavette chérie, et nous, on veille au reste. »  

Chanson C’est la fête La belle et la bête, Disney

  • Adresse : 181 rue Ordener, Paris 18
  • Insta : http://www.instagram.com/b.o.u.l.o.m/
  • Web série : https://www.youtube.com/watch?v=uYF906ub5Cg
  • Métro : Jules Joffrin L12 & Guy Moquet L13
  • Prix : 29€ (+alcools & cafés) le midi – 39€ le soir et au brunch le dimanche / Pâtisseries entre 4 et 6,50€ à la boulangerie

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :