Capitaine

Contre vents et marées

Ce samedi midi nous jetons l’ancre au 4 impasse Guéménée, chez Capitaine, pavillon breton. Ici, Baptiste Day est à la barre. Formé dans de grandes maisons parisiennes triplement étoilées (L’Ambroisie, L’Arpège, L’Astrance), il rejoint Tatiana Levha en qualité de sous-chef au Servan (Paris 11), avant d’embarquer dans son propre navire de commerce.

En salle, l’équipage, mixte, est constitué de 2 dockers dynamiques en chemises blanches et tabliers bleus. Le décor est épuré : peinture blanche et beige du sol au plafond, carrelage terrazzo, tables en bois foncé, lumière discrète, chaises de bistrot et banquette orangée.

Bien accrochés à notre chaloupe, nous voilà prêts pour l’excursion, larguez les amarres ! On commence avec des entrées surprises à partager : brioches moelleuses garnies d’un effiloché de bœuf bien pimenté. Bulldozer à la sauce asiatique. Maquereau cru savamment marié avec céleri, radis, ciboulette, sésame et feuilles de fenouil. Une vedette. Croque-monsieur végétarien : abondance, carotte, oignon confis et panais. Pas banal, on se régale. Onctueux velouté de céleri et nattô (graines de soja fermentées qui apportent un goût surprenant de fromage). Douce et vive écume. Enfin, une assiette de crudités de saison vient nous rafraîchir : carotte, chou-fleur, radis, herbes, sarrasin, huile d’olive. Accostage sur les plats. Côté terre : caille au cumin, haricots cannellini, condiment citron/piment, blette. Côté mer : lieu noir servi dans un bouillon relevé, champignons de Paris crus et cuits, pomme de terre fondante, chou grillé, échalote rôtie, feuille de moutarde. Cuisson et équilibre parfaits sur les deux rives. Le quai des desserts nous fait de l’œil. Après une escale fromagère : fines tranches d’Ossau-Iraty de la maison Quatrehomme, on retombe en enfance en mordant dans un gourmand chausson aux pommes accompagné d’une crème tamarin.

Pour les « boit-sans-soif » : on accoste en Sicile, SP68 2016 – Domaine Occhipinti.

Bilan : sortez vos bouées et jetez vous à l’eau ! Cuisine généreuse, créative et bien balancée.

« N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies. »  Vincent Van Gogh

  • Adresse : 4 impasse Guéménée, Paris 4
  • Metro : Bastille L 1 5 8, Saint Paul L 1, Sully Morland L 7
  • Prix : menu déjeuner : entrées / plat / dessert 29€ ; soir : à la carte entre 40€ et 60€

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :